skip to Main Content
06 12 35 13 14 mona.benedicte.deniau@orange.fr
Témoignages

Angoisses

Marie-France D, je souffrais beaucoup d’angoisses, j’avais peur de tout, de sortir, de voir des gens, d’aller au restaurant, même de faire des repas avec ma famille. C’est horrible de vivre ça. La première séance m’avait enlevé quelques souffrances. J’ai pu recevoir mes enfants et manger avec eux. J’étais un peu plus calme. Ensuite, j’ai mieux dormi. Petit à petit, j’ai vu mes peurs s’en aller. J’ai commencé à être beaucoup mieux dans ma peau, et à pouvoir sortir. J’étais soulagée, il n’y a pas de mots ! Au bout de 8 séances avec la méthode TIPI de régulation émotionnelle et l’hypnose, c’est un soulagement complet, un bien-être. J’ai l’impression d’être quelqu’un de nouveau. Il ne faut pas laisser accumuler, il faut tout de suite consulter. J’avais pris rendez-vous par mail et sms, car je n’arrivais pas à téléphoner. Maintenant ce n’est plus pareil. C’est un autre horizon. Je me sens légère, délivrée.

Julie, Je vous ai consultée en 2017 dans le but de régler une phobie des transports en commun. Lors de la dernière séance, vous m’avez mise au défi de prendre les transports sur Paris, en solitaire. Je suis allée assister à une conférence sur Paris, et à ma grande surprise, je me suis sentie libre. Je suis revenue sur Paris à de nombreuses reprises en transport en commun. J’ai suivi également une formation sur Paris. Pendant ces trois jours, j’ai été seule(matin et soir en heure de pointe) avec un état d’esprit léger, une liberté que j’ai bénie. Je m’aperçois en prime que le RER me détend (!) Merci du fond du coeur. Cela valait le coup de faire les séances nécessaires, cela m’a beaucoup aidée, cela a changé ma vie ! Bonne année 2018. Julie

F. I , 27 juin 2018 je suis venu parce qu’on m’a dit qu’il y avait une technique qui permettait d’avancer par rapport à des points bloquants. J’avais des moments de stress assez intenses sans en connaître la raison, la peur de l’eau, et la peur, chez le dentiste, de m’asphyxier, d’étouffer.
La régulation émotionnelle TIPI m’a permis d’être totalement pacifié. Je suis retourné chez le dentiste, et je me suis senti bien. Et je fais de la plongée !
Cela m ‘a fait discuter avec ma mère de comment j’étais né. Je savais que cela avait été difficile. Né à l’envers, je suis resté coincé quelques minutes, la tête violette. Et la sage-femme, paniquée, m’a plongé dans deux bassines d’eau, tiède et froide. Je suis convaincu que mon corps se souvenait de cela.

P.M. étudiant, Je vous écris 3 mois après notre dernier rendez-vous de mai pour vous donner des nouvelles . Je peux à présent chasser cette crispation qui s’était installée petit à petit sans que je ne m’en rende compte, pour faire place à la détente et à la sérénité. Grâce à ces 3 séances je peux désormais me projeter, construire des projets à plus long terme sans avoir peur de ne pouvoir les réaliser.
Dès le mois de juillet avec la préparation de mon stage au pays de Galles et le stage en  lui même, j’ai été confronté à des situations de stress. Cependant cette fois-ci j’ai pu  les gérer sereinement grâce à ce que vous m’avez apporté et appris, et aussi grâce à la  séance d’hypnose  enregistrée que j’ai beaucoup écoutée et que j’écoute encore quand j’en ressens  le besoin. C’est un outil très précieux pour moi.
Le stage au pays de Galles s’est très bien passé. Je vous remercie vraiment de m’avoir fait prendre conscience de beaucoup de choses et de  m’avoir donné les outils pour combattre mes peurs. J’effectue ma rentrée à la fac lundi prochain et je l’aborde dans un état d’esprit totalement différent par rapport aux années passées.

Phobie

A. jeune maman, Je suis venue la première fois en étant un peu réticente. L’idée ne venait pas de moi. Mais, au fur et à mesure des séances, j ‘ai vu des progrès. Avec Mme Deniau, nous avons essayé de comprendre ce qui avait pu se produire pour que je ne puisse pas ni toucher ni même regarder des boutons de vêtements, et ceci depuis toute petite. Ce travail en hypnose m’a permis de transformer cette phobie en quelque chose de banal. J’arrive maintenant à regarder et toucher des boutons, et à utiliser pour mon fils des vêtements avec des boutons. Par contre, c’est tout un travail sur soi de changer mes habitudes depuis 30 ans !

Achats compulsifs

J’ai 49 ans, et jusqu’à il y a quatre mois de ça j’avais des problèmes financiers récurrents liés à des achats compulsifs et irraisonnés
Après 2 séances avec la thérapeute, j’ai pu me rendre compte que plus rien ne me faisait envie. Maintenant, je n’achète que ce dont j’ai réellement besoin et suis complètement soulagée de ne plus me sentir coupable ! Un grand merci à Mona Bénédicte

Blessures d’enfance

Jean 50 ans, je voudrais remercier Mme Deniau pour tout le bien que m’ont fait les séances d’hypnothérapie qui m’ont permis de retrouver mon équilibre personnel. Suite à un traumatisme d’enfance (vers l’âge de 4-5 ans), j’avais toujours été habité par un sentiment de confusion et de solitude qui, avec le passage des années, m’avaient enfermé dans une modalité d’échec tant sur le plan social que professionnel. Pendant les séances d’hypnothérapie, le travail de Mme Deniau m’a unifié en moi-même de façon à évacuer ce traumatisme et me permettre de trouver un sentiment de plénitude en moi-même que je n’avais jamais connu auparavant. Je trouve qu’elle a procédé avec délicatesse et intelligence pour aboutir. Les bienfaits continuent à se développer plusieurs semaines après les séances

BC, 40 ans, Sceptique au début je l’étais, et après avoir fait plusieurs thérapies, je n’avais plus aucun espoir sur un changement dans ma façon de pouvoir appréhender la vie.  Quand on est blessé, quelle que soit la blessure elle nous empêche d’accéder à notre potentiel , elle peut se manifester de différentes façons: peur, angoisse , blocage, manque de confiance en soi…Et cela peut vraiment nous gâcher la vie au quotidien, ce qui était le cas pour moi.
Et puis vous me faites découvrir l’hypnothérapie , la puissance de l’inconscient et ses bienfaits; dès la première séance dejà on peut constater des changements certes fragiles au début car rien n’est magique mais suffisant pour nous faire comprendre qu’on peut aller beaucoup plus loin que l’on pense et qu’en nous regorge une multitude de trésors qui peut radicalement changer notre façon de voir la vie et surtout d’accéder à une paix et un bien être intérieur. On est beaucoup plus en confiance, plus positive sur soi et l’envie de s’ouvrir davantage sur la vie est très présente. 4 séances seulement, et les progrès sont déjà énormes.
Alors Mona Bénédicte merci pour ce réel changement qui ne fait que commencer et qui ne demande qu’à grandir…

Confiance en soi

Kevin, Grâce au travail que j’ai fait avec Mona-Bénédicte Deniau, j’ai pris des décisions et des orientations, eu des audaces que je ne me serais pas permis. Je me suis fait confiance. Même si je me trompe, je peux sortir de la situation facilement, sans être blessé par une déception. Tout s’est enchaîné facilement pour moi. Je me suis lancé, parfois ça ma marché, parfois non, l’atterrissage se faisait facilement, il y avait de l’harmonie, j’ai écouté ce dont j’ai besoin, et fait le lien entre qui j’étais, ce que je voulais, ce que je sentais, ce que je savais.

S. I. 35 ans, dans ce travail sur moi dans lequel vous m’avez accompagnée pendant des mois, vous m’avez apporté du réconfort et beaucoup d’attention, même si cela fait partie de votre métier,   je tenais à vous en remercier. Je prends ma vie en mains et ce que j’ai bien retenu de nos séances, c’est que je suis  forte,  aimante, bienveillante.

Dominique 58 ans, ce travail sur 4 séances m’a libérée, déculpabilisée. Cela m’a permis de prendre du recul sur les évènements. Cela me donne confiance en moi.C’est une belle réflexion. Cela tire vers le haut, c’est constructif. Mme Deniau met à l’aise, elle est empathique avec les personnes. C’est une approche qui correspond à mes attentes.

Preparation examen

Je m’appelle Jennifer, je suis danseuse et j’ai fait appel à Mme Deniau car je n’arrivais plus à progresser. Je rencontrais un blocage durant mon cours de danse lorsque mon professeur me mettait en avant en me proposant de reproduire devant la caméra la chorégraphie que nous avions travaillée durant 1h00. Même si je connaissais la chorégraphie sur le bout des doigts face à la caméra ou lorsque je passais par petits groupes devant tous les autres élèves j’étais complètement déstabilisée. Ce qui est génial c’et qu’en une seule séance d’hypnose avec Mme Deniau j’ai pu régler ce problème alors que ça faisait plus de 3 ans que j’essayais de le résoudre.

Accompagnement professionnel

F.B, a un moment charnière de ma vie professionnelle, où il m’était difficile de me projeter vers l’avenir, j’ai pu, grâce au travail fait en hypnose avec Mme Deniau, clarifier mes pensées et construire un projet professionnel en adéquation avec ce que je suis profondément. Je ne peux que conseiller ce type d’accompagnement. Les effets sont extrêmement rapides

D.B, je suis venue vous voir récemment pour un blocage par rapport à la communication. La séance d’hypnose m’a permis de prendre la parole à une réunion, ce que je voulais faire depuis longtemps, car j’avais des choses à dire mais je n’osais pas. Je me suis imposée tout en parlant sereinement. Je suis très contente du travail qu’on a fait ensemble.

Développement personnel

E.S, Je suis venu chercher un premier fruit, et après une première séance j’ai entrepris des choses que je ne faisais pas avant. Et j’ai commencé à faire 1/4h d’auto-hypnose par jour. Je peux être zen avant une réunion au bureau … évacuer les choses difficiles … Par ailleurs, je suis un sportif de haut niveau, j’ai augmenté mes performances, je suis passé de 8 kms à 12 kms en jogging, sans avoir de courbatures. Alors, après avoir goûté un premier fruit, je suis revenu en chercher un autre, je veux plusieurs fruits dans ma salade de fruits !

Comportement alimentaire

N, le travail que je fais en hypnose avec Mme Deniau, en complément d’un suivi diététique, m’a permis de perdre déjà 9 kgs en 4 à 5 mois. Je m’oriente facilement vers des fruits plutôt que vers du gras, ça me vient automatiquement de faire très attention à ce que mon corps ne souffre pas. Si je fais un écart je me sens nauséeuse, gonflée. On a travaillé sur ma relation avec la nourriture, qui prenait beaucoup de place dans ma vie, mais aussi sur les causes à l’origine de cela. C’est une nouvelle éducation alimentaire qui s’installe de façon durable. Je me sens plus heureuse, plus épanouie, c’est plus agréable pour moi et pour l’entourage, avec l’impression d’être libre, de ne plus être prisonnière de cette alimentation

Bruxisme

S.B, Venue pour du bruxisme, cela m’a mis en avant des profondes crispations, une profonde colère que je connaissais sans savoir l’exprimer et la résoudre. Maintenant, je sais. J’ai appris beaucoup, les émotions circulent correctement, je me sens plus épanouie, mon corps est détendu, mon visage s’est ouvert.

Auto-hypnose pour gérer les douleurs chroniques

Bernard 1 an après, Ma rencontre avec Mme Deniau et l’Hypnose Ericksonienne fut magique !

Un peu déroutante la première séance, mais résultats très positifs dès le début. Ma vie a changé.

A 52 ans, atteint de plusieurs pathologies dues à des traumatismes violents, dont une neuropathie périphérique de la jambe droite.

Mes différents traitement ont été les anti-inflammatoires, les infiltrations, les neuro-stimulateurs, antalgiques opioïdes forts, rivotril depuis plus de 20 années.

Une volonté de profiter pleinement de vivre, avec le temps j’ai appris à être à l’écoute de mon corps et à essayer de le comprendre, et à accepter la situation. Les séances ont permis de traiter des douleurs irradiant dans tout mon organisme. Sensations de brûlures, nausées, intense chaleur, incapacité de faire le moindre mouvement, perte de la capacité à tenir des objets légers, crampes de type tétanique qui m’empêchaient de dormir la nuit. Maintenant, je dors bien ! Maintenant, quand mon corps le demande je me ressource, en autohypnose…par moi-même.

Arrêt du tabac

Laurie, grâce à vous il y a 4 ans j’ai arrêté le tabac, depuis novembre 2012 je n’ai pas retouché à une seule cigarette! Pour ça MERCI BEAUCOUP !

D-P 37 ans, Ex-gros fumeur, je fumais entre 30 et 40 cigarettes par jour, j’ai arrêté mi-octobre 2013, il y a maintenant 14 mois, en 2 séances avec Mona-Bénédicte Deniau. J’ai été étonné de constater que n’ai pas eu de problème de manque ni d’anxiété. J’avais réfléchi, j’étais vraiment décidé. Je rêve de temps en temps que je fume, et c’est agréable au réveil de se rendre compte que ce n’était qu’un rêve ! C’est comme si le moi fumeur existe mais il est prisonnier dans mes rêves. Je n’ai jamais eu envie de reprendre la cigarette.

Pascal Giry, pour arrêt du tabac très efficace après 2 années, merci

NJ, J’ai arrêté de fumer avec Madame Deniau, en 2 séances. Même moi, j’ai du mal à y croire. Comment j’ai fait pour fumer ! c’est parti ! ça s’est envolé, comme la fumée …

NM, Il m’a fallu, outre les 2 séances de base, une 3ème séance avec un enregistrement personnalisé que j’ai écouté tous les jours pendant une semaine après la 3ème séance, et, ça y est, me voilà libre, alors que sans être un gros fumeur, je n’arrivais pas à me passer de la cigarette. Cela fait plusieurs semaines que ça tient !

Dalila Benzenine, Je suis venue vous voir il y a un an pour arrêter de fumer. Cela m’a libérée. Je revis. J’étais esclave, cela m’a donné une seconde vie. Quand je vois les gens fumer devant moi, je me dis: comment ai-je pu fumer ?

MD, J’avais tenté d’arrêter plusieurs fois de diverses manières, je fumais un paquet par jour et, à ma grande surprise, en 2 séances d’hypnose, fini, j’ai été libérée

M. et Mme M, Bonjour Madame, un grand merci pour nous avoir convaincu de supprimer nos cotisations inutiles envers la régie des tabacs !

Insomnie

Marie-Christine BIENVENU, Tout d’abord, je tiens à signaler que je n’avais jamais consulté un hypnothérapeute et que je n’avais qu’une très vague idée de ce que pouvais être une séance d’hypnose.J’ai consulté Mme DENIAU pour un problème de réveil nocturne. Ne sachant pas pourquoi je me réveillais pratiquement chaque nuit (depuis plusieurs mois) en étant persuadée que j’allais mourir dans l’instant suivant. Mme DENIAU m’a écoutée avec bienveillance et sans jugement. J’ai fini par comprendre que les cauchemars relataient une situation que j’avais vécue il y a 25 ans de ça (accident de la voie publique, pronostic vital engagé, coma…). Mme DENIAU m’a proposé une séance d’hypnose pour que je puisse retrouver un sommeil calme et réparateur. La séance me fut très agréable et j’ai pu me laisser aller et lâcher-prise. Cette séance, l’unique s’est déroulée au mois de juin. Depuis, je ne me réveille plus la nuit en étant persuadée de mourir dans la seconde qui suit. Vraiment incroyable car je ne me suis pas préparée particulièrement à cette séance. Je suis allée consulter sans à priori en me disant que ce ne pouvait être que positif. Maintenant je me couche sereinement sans crainte d’un éventuel réveil et le matin, je me lève reposée. Du fond du coeur je remercie Mme DENIAU.

Jalousie

D. C, j’étais très jalouse, et quand je tombais sur des conversations que mon ami avait eu sur des réseaux, j’étais jalouse comme s’il m’avait trompée, et hyper-fermée vis-à-vis de lui.
Maintenant, je me sens bien, et sereine dans la même situation.

État dépressif et perte de jumeau in-utero

P. L, Bonjour Madame Deniau. Vous m’avez accueilli et suivi en thérapie, il y a un peu plus de deux ans et demi, et je ressentais le désir de vous donner des nouvelles. Lors de ma thérapie, j’avais parcouru un beau chemin. Lors de notre dernière séance, juste après Pâques, quelque chose d’extraordinaire s’était passé : l’hypnose avait fait remonter de ma mémoire le souvenir possible et très enfoui d’un jumeau. J’en avais ressenti une intense angoisse sur le coup, puis par grâce, une immense libération. Cette découverte a été comme une clé dans mon édifice intérieur. Et je voudrais vous raconter ce qu’il s’est passé ensuite. Dans les jours et les semaines qui ont suivi, j’ai commencé à changer de comportement, ce que ma femme a remarqué. Découvrir ce jumeau m’a permis de comprendre que je ne devais pas vivre pas une sorte “demi-vie” qui me laissait dans une sorte de culpabilité, d’hésitation permanente. La perte d’un jumeau  in-utéro est un phénomène assez fréquent (1 grossesse sur 10 environ), avec les effets qui s’ensuivent de culpabilité, besoin de fusion, tristesse etc… qui peuvent fortement dégrader le bien-vivre d’une personne ! Peu après la fin de la thérapie, j’ai demandé une mutation pour la région bordelaise, pour retrouver du temps, de la disponibilité. Cette mutation a été acceptée. Je vais à mon travail en voiture au travers des vignes, où le rythme est moins tendu que sur Paris, et j’ai pris de nouvelles activités. J’ai même commencé la musique, chose que je n’aurais jamais cru pouvoir faire auparavant. Je dois me bagarrer de temps en temps contre mon ancien mode de fonctionnement, et pense parfois à mon jumeau, savoir ce qu’il ferait s’il était resté, je ne sais si c’est normal.  Mais voilà quelques nouvelles que je voulais vous transmettre depuis longtemps. Cordialement.

Christine Bernard, Je suis venue consulter madame Deniau pour une dépression qui n’en finissait pas, malgré les anti-dépresseurs. J’avais le sentiment d’être dépressive depuis l’enfance, pourtant j’aime la vie. Je rêvais toujours qu’il me manquait une jumelle, toujours une envie terrible d’être jumelle. Je pouvais être très bien, et puis tout d’un coup, une tristesse profonde m’envahissait, le noir s’abattait sur moi, je me sentais comme morte au fond de moi, dans ma tête ça faisait des nœuds. J’ai essayé la relaxation, lu beaucoup de choses sur la psychologie. Quand madame Deniau m’a fait travailler avec l’hypnose et la méthode Tipi pour les problèmes liés à la vie intra-utérine, j’ai pu faire le deuil de ma jumelle,et je me suis sentie libre dans ma tête. J’ai dit: ça y est, je suis vivante, je vais enfin pouvoir vivre !
Depuis, tous les jours, je suis en forme, impeccable. C’est incroyable. Il y a longtemps que je n’ai pas été comme ça, et puis c’est tous les jours. J’ai le goût de faire les choses.

Back To Top